Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Délicate et saine

Délicate et saine

Journal d'une reconversion professionnelle. Ou comment passer de Directeur Travaux à Charcutier Traiteur.

Belle-Vue: la Dolce Vita médocaine

Belle-Vue: la Dolce Vita médocaine

Suite aux journées portes ouvertes, mon ami Vincent m'a proposé de participer à une journée de présentation de la cuvée 100% Petit Verdot dont je vous avez parlé ICI.

La journée consistait à proposer une dégustation de plusieurs lots de cette cuvée à des journalistes et blogueurs afin qu'ils suivent l'évolution de celle-ci en cours d'élevage.

Vincent nous présente la propriété, les propriétaires, la cuvée et leurs histoires respectives. Il nous explique alors les raisons de cette cuvée qui lui tient tant à coeur ainsi que les particularités du cépage et des terroirs de Belle-Vue.

Nous dégustons donc plusieurs lots élevés dans différentes barriques ainsi qu'en amphore. La contraste est saisissant. On peut mesurer l'importance du choix du tonnelier, de l'âge de la barrique, de la chauffe, de la nature du bois, de l'amphore...

Les échanges se multiplient et chacun prend la mesure de la complexité de l'exercice de l'assemblage.

Puis nous passons à l'extérieur pour nous restaurer. L'équipe du château avait dressé une grande table à l'ombre d'un immense magnolia.

C'était le moment pour moi de rentrer en scène car Vincent m'avait demandé pour la circonstance de préparer quelques spécialités de charcuteries Médocaines.

J'affectionne tout particulièrement cette photo car elle traduit bien toute la complicité entre Vincent et moi et reflète bien l'ambiance de cette journée bon enfant où le maitre mot fut: PLAISIR.

En revoyant cette photo, je ne peux pas m'empêcher de penser à cette PUB. Toute la complémentarité de nos deux passions qui ont le même but: créer de la convivialité.

Pour la circonstance, j'avais préparé donc:

 

 

 

 

 

 

Ma terrine de campagne au cognac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon paté en croute cailles, raisins et girolles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes filets mignons fumés au bois de barriques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes greniers médocains au bouillon de baraganes.

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons continuer avec un excellent porc Kintoa de Pierre Oteiza cuit aux sarments.

 

Cette journée s'est déroulé dans une ambiance bon enfant et champêtre. Les vins de la propriété se dégustaient à merveille et l'ensemble des convives n'avait qu'à se délecter de l'instant présent.

Rassasié de cette débauche de générosité si caractéristique de mon ami Vincent, nous étions heureux. Le temps paraissait suspendu. 

Les saveurs se mélangeant aux éclats de rire, nous vivions un moment rare. Ivres de bonheur, nous nous abandonnions à ces bons moments de la vie que seuls le vin et la bonne chaire savent écrire. 

De belles personnes, à la croisée des chemins médocains.

Quand je vous dit que le médoc est un coin de paradis, vous pouvez me croire.

Un grand merci à Vincent et à l'équipe du château Belle-Vue. Longue vie à la cuvée Petit Verdot.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article