Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Délicate et saine

Délicate et saine

Journal d'une reconversion professionnelle. Ou comment passer de Directeur Travaux à Charcutier Traiteur.

Cruelle nature!

Cruelle nature!

Comme une prophétie, les craintes et prévisions des météorologues se sont concrétisées. S'invitant dans nos campagnes et frappant aléatoirement d'une main noire nos agriculteurs, le gel a sévi.

2017 aura été l'année de la grippe aviaire, des scandales des abattoirs, du prolongement de la crise du lait et voilà qu'à présent, la météo frappe avec le gel.

Je parle d'agriculture au sens large car c'est toute la filière qui va souffrir alors qu'elle est déjà fragilisée. Le maraîchage, les vergers, les plantations florales sont impactés à leur tour.

Concrètement, pas de fruits et légumes cet été, pas de rosé non plus et dans deux ans presque pas de vin (rouges et blancs). Pas de chrysanthèmes pour fleurir nos tombes. Comme si on avait besoin de ça, pas de miel non plus. Moins de céréales donc augmentation de tout (pain, farine, viande...).

Dans les prochains mois, il y a fort à parier que l'on parle de sécheresse vu l'hiver sec que l'on a connu. 

Il n'y a pas à dire, 2017 sera une année noire sur plus d'un point. 

C'est de la faute à pas de chance. La fatalité! Mais aujourd'hui plus que jamais, nos agriculteurs ont besoin de nous pour vivre ou plutôt survivre. Allez les voir, achetez leurs produits, buvez-les, mangez-les, partagez-les.

C'est un acte citoyen démuni de toute couleur politique auquel j'appelle.

Ces hommes et femmes font le patrimoine gastronomique français que tout le monde nous envie. Ne faisons pas semblant de ne pas voir leur fragilité.

Soyons patriotes dans nos assiettes et dans nos verres, leur sort en dépend.

Merci pour eux.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article